Résister aux conclusions hâtives

Changement de rôle : prise de responsabilité et palette d’émotions
11 décembre 2022
Maya Beauvallet
12 décembre 2022

Prendre le temps de confronter les avis dissonants

L’idée du magazine N°51 dédié « aux stratégies qui aboutissent à un résultat contraire » a germé de ce post trouvé sur les réseaux.

Cette histoire sur les avions revenant de la bataille avec des impacts de balles nous interpelle sur la nécessaire résistance aux conclusions hâtives et sur l’importance de la confrontation des avis dissonants.

L’histoire

Pendant la seconde guerre mondiale, les avions de chasse revenaient de la bataille avec des impacts de balles. Les alliés ont cartographié les zones les plus souvent touchées par les tirs ennemis.

Ils ont cherché à blinder les parties les plus souvent endommagées des avions afin de réduire le nombre d’avions abattus.

Un mathématicien, Abraham Wald, a fait remarquer qu’il y avait une autre façon de regarder les données. Il a constaté que les études précédentes ne tenaient compte que des aéronefs qui avaient « survécu » à leur mission, sans tenir compte de ceux qui avaient disparu. En prenant en compte le biais des survivants, il a démontré que la raison pour laquelle certaines zones des avions qui étaient revenus n’étaient pas couvertes d’impact de balles était que les avions qui avaient été touchés dans ces zones n’étaient pas revenus. La conclusion de Wald est que lorsqu’un aéronef est endommagé à un autre endroit, il ne revient pas de sa mission.

En conséquence, ce sont ces endroits – ceux non endommagés chez les « survivants » – qui devraient être renforcés, et non les endroits endommagés

La morale

Certaines conclusions rapides, qui semblent logiques, peuvent amener à des actions contraires à l’objectif : blinder la quasi-totalité du fuselage alourdit les avions et ne protège en rien les zones vulnérables.

La morale de cette histoire est donc qu’écouter et vouloir comprendre les voix dissonantes est une force : s’ouvrir à la logique de l’autre et au cheminement que la personne a entrepris pour fonder ses convictions.

La morale de la morale est que la complémentarité au sein d’une équipe est nécessaire pour nourrir l’intelligence collective. Le clonage mène à l’uniformité des points de vue. Une équipe diverse et variée favorise l’exploration des différents angles de vue pour autant que les membres de l’équipe développent la curiosité de l’autre.

***

Pour aller plus loin :


Télécharger l’article en PDF


Marc VILCOT
Com-Hom

Marc Vilcot : J’ai vécu 17 années enrichissantes de vente et management dans l’industrie. De formation technique (Grenoble INP 89), mes préférences créatives et relationnelles m’ont vite orienté vers des activités commerciales et marketing : directeur commercial (1997-2007). En 2008, je me suis investi dans la formation et l’accompagnement, poursuivant ainsi, dans des contextes variés, le développement de la performance par « le travailler ensemble ».

Je trouve en Com-Hom : confrontation de nos approches, évolution permanente de nos pratiques, laboratoire d’idées, confiance.

Copyright 
Les textes sont la propriété de Com-Hom & Wikipédia
Crédit photographique : Com-Hom, Adobe Stock, Pixabay, Burst-shopify, Fotomelia, Wikipédia