Archives

Archive pour la catégorie ‘Bibliographie’

Passion et raison : pour que vos projets aboutissent

Voiles
« Votre raison et votre passion sont le gouvernail et les voiles de votre âme qui navigue de port en port.  Si votre gouvernail ou vos voiles se brisent, vous ne pouvez qu’être ballottés et aller à la dérive, ou rester ancrés au milieu de la mer. »

Ces lignes de Gibran Khalil Gibran, poète Libanais du XIXème illustrent à merveille le difficile équilibre entre passion et raison pour que vos projets aboutissent.

                                                                                                                      Lire la suite >>

L’enthousiasme et l’optimisme : diffuser l’enthousiasme dans votre équipe

Fleur Beton.

« L’optimisme demeure à nos yeux la seule base possible pour générer de l’enthousiasme, à la fois en soi-même et chez les autres » écrit Philippe Gabillet dans son livre « Eloge de l’optimisme – Quand les enthousiastes font bouger le monde ».

Cette idée m’enchante, et d’un esprit plutôt concret et pragmatique je me suis demandé comment arriver à insuffler cet optimisme enthousiasmant dans nos pratiques professionnelles.

                                                                                                                  Lire la suite >>

L’excellence managériale : offrir à son entreprise une performance durable

.

Alors que certaines entreprises affichent des performances correctes, d’autres excellent en affichant des résultats exceptionnels !

Pendant 5 ans, Jim Collins, professeur et chercheur en management dans le Colorado a réuni une équipe de chercheurs pour débusquer le secret de la conversion à l’excellence en analysant 11 entreprises aux performances boursières très supérieures à celles de leur secteur.

Je vous parlerai des conclusions étonnantes qui sont ressorties des comparaisons menées. Je partagerai également avec vous la vision du management, en totale osmose avec les valeurs de Com Hom.

Lire la suite >>

Petit traité de l’abandon, pensées pour accueillir la vie

Alexandre Jollien n’est pas un philosophe comme les autres. Il doit vivre depuis sa naissance avec un handicap physique très lourd. Dans ce livre il explique avec simplicité et humour ce qu’il estime être la quête de sa vie: l’abandon.

Pour lui il ne s’agit pas tant d’accepter (ce qui demande un effort), mais plutôt de laisser être ce qui est. Son approche est d’une puissance bouleversante car elle est toujours ancrée dans sa vie quotidienne. Son érudition impressionnante vient tout naturellement illustrer ses propos, qu’il la puise dans les trésors du Bouddhisme, dans la philosophie grecque antique, ou dans sa foi profonde.

.

En revenant chaque fois sur son expérience personnelle, il parcoure des notions comme le dépouillement, la bienveillance, la comparaison, la gratitude, la peur, le rire, l’amour inconditionnel et bien d’autres. Il y raconte ses difficultés et ses joies avec la même sensibilité.

.

Ce petit traité n’est pas seulement éclairant, il est aussi et surtout pour le lecteur un véritable bain de fraicheur et d’enthousiasme.

Un conte en mode « petit prince »

Un retour en enfance avec ce conte de chevalier sur le mode « Le  petit prince » : Le chevalier à l’armure rouillée de Robert Fisher

Notre chevalier s’enferme dans son armure tant elle lui donne une image qui brille de mille feux. Sauf que l’armure de notre chevalier rouille tant notre chevalier passe à côté des vraies valeurs de sa vie.  Pour s’en débarrasser, notre chevalier va devoir suivre une quête initiatique à la recherche de sa véritable identité.

Trois citations qui illustrent ce livre :

« Tu as terriblement peur. Évidemment, c’est la principale raison qui t’a poussé à mettre ton armure au dessus de tout. »

« Il n’y a rien de plus beau que la lumière de la connaissance de soi »

« A partir de ce moment, il cessa de condamner ses erreurs et ses malheurs en les attribuant à quelqu’un ou à quelque chose d’extérieur à lui. La prise de conscience qu’il était la cause, et non l’effet, lui donna une sensation de puissance. Désormais, il était délivré de la peur. »

Ce conte insolite et décalé nous ramène à se poser la question des peurs que nous portons et comment nous en débarrasser pour redevenir nous-mêmes. La connaissance de soi est essentielle pour ce parcours.

Le comportemental, essentiel dans l’acte de vente

.

Le comportemental est essentiel dans l’acte de vente. La vente et la négociation sont, et ont toujours été*, des actes collaboratifs. Le travail consiste à comprendre les motivations et contraintes de son partenaire pour arriver à construire ensemble des solutions gagnantes et pérennes.

Dans cette démarche, la connaissance de soi et l’adaptation à l’autre est essentielle. C’est le sujet de l’ouvrage se connaître pour être plus performant, retenu parmi la sélection des 28 ouvrages de l’année, par les Dirigeants Commerciaux de France.

Bonne lecture


*« Qui que ce soit qu’on veuille persuader, il faut avoir égard à la personne dont il faut connaître l’esprit et le cœur, quels principes elle accorde, quelles choses elle aime, et ensuite remarquer dans l’objet dont il s’agit quels rapports il a avec ses principes et ses goûts.»

Blaise Pascal. (1623-1662)
L’Art de persuader