Archives

Archive pour la catégorie ‘Articles thématiques’

Changer la formation en transformation

« Ce que j’apprécie, et qui est rare dans la formation, c’est que vous arrivez à accompagner et pas à former. Les participants reviennent avec une sorte d’ouverture d’esprit qui leur permet d’être tout de suite beaucoup plus performants. Sur une formation d’une journée, ils vont peut être en garder 1/2h, 1H mais cette heure-là va les construire pour plusieurs mois, plusieurs années et les rebooster. »

Ce retour de Jacques Reboh, dans l’interview « Aux Brûleurs de loups, le changement est ‘hockey’ » est très élogieux pour Com-Hom.

Il pose la question de la tCapitalransformation de la formation en résultats concrets et durables. La qualité de l’animation portée par le formateur est un des ressorts importants pour l’apprentissage.

 

Nous souhaitons à travers cet article partager d’autres points qui nous semblent essentiels pour assurer la durabilité de la formation, à savoir la transformation de la formation en résultats concrets sur le terrain, critère majeur d’évaluation de la formation et garantie de la pérennité des investissements.

Lire la suite >>

MiniMAG n°1 : La solitude du chef de projet

Aufschwung

Le MiniMAG de Com-Hom a l’ambition de vous apporter un maximum d’informations… dans un format condensé.

Chaque miniMAG met le focus sur une thématique concernant le fonctionnement des organisations.

La thématique vous intéresse ? Vous avez immédiatement accès à l’information.

Aujourd’hui : La solitude du chef de projet

 

De plus en plus d’activités réalisées dans l’entreprise nécessitent de travailler avec des personnes de fonctions et responsabilités différentes. Les projets qualité, sécurité, environnement, les projets de certification en sont des exemples. Mais également la mise en place d’un ERP, un projet d’amélioration continue, l’installation d’un nouvel équipement en production,  un projet marketing, un projet RH, un déménagement …

Problématique : Une des difficultés est de mobiliser les personnes alors que chacun est happé par ses tâches opérationnelles. On se sent alors comme la 5ème roue du carrosse. Une personne dit qu’elle va faire mais elle ne fait pas. Comment obtenir un engagement sans lien hiérarchique ? Nos interlocuteurs sont même parfois situés à des postes « au-dessus » de nous sur l’organigramme ! Nous nous interrogeons sur notre légitimité.

Points clés :

  • Utiliser des outils structurants pour avoir une bonne maîtrise du projet en termes d’objectifs, d’enjeux, de risques, de planification.  Donner de la visibilité, anticiper pour éviter le « au coup par coup » et le « c’est urgent ».  Concilier vision des objectifs et des jalons long terme avec la précision de l’organisation projet dans les 3 prochaines semaines.
  • Mettre en place une communication vivifiante pour entretenir la motivation, le goût du projet, l’envie de s’y intéresser. Que cela se fasse sous forme d’un panneau visuel, de « points café », ou d’une lettre périodique, notre conseil est d’y apporter de l’enthousiasme, du visuel, un équilibre entre les réussites passées et les points de focus court terme.
  • Etablir des relations de coopération avec chacun, quelle que soit sa position. Allier clarté et précisions des demandes avec une grande qualité d’écoute. Se voir et échanger en direct plutôt que par mail. Cet équilibre entre ténacité et écoute est la clé d’une communication fructueuse mais elle demande de travailler son lâcher prise. Trouver un point d’accord par le dialogue, compatible avec les objectifs du projet et les contraintes de la personne.

Notre offre : la formation inter-entreprises « GP01 - Gérer un projet en collaboratif pour atteindre les objectifs » permet de travailler ces 3 axes. Elle démarre le 26 Avril.

Des témoignages de participants :

Télécharger le bulletin d’inscription

Au plaisir de vous y accueillir

L’équipe Com-Hom

« Décidément il ne changera jamais ! » : et heureusement …

Lassitude


« Décid
ément il ne changera jamais ! »

  • Combien de fois ai-je déjà prononcé cette phrase ?
  • De qui est-ce que je parlais ? d’un collègue ? d’un membre de mon équipe ? d’un membre de ma famille ?

Et pourquoi, en cet instant, ai-je tant voulu qu’il change ?

Lire la suite >>

Gestion de projet : les apports de Com-Hom sont structurants et « réconfortants »

Teamwork and cooperation concept

« J’ai beaucoup apprécié la formation qui, en 2 jours, nous a permis d’appréhender les fondamentaux de la gestion de projet. J’ai pris conscience de l’enjeu de la phase de définition et de clarification du projet qui permet d’assurer les bases de son bon fonctionnement. Les apports de Com-Hom, tant sur les étapes projet que sur la communication, sont structurants et « réconfortants » pour la maîtrise d’un projet, même en tant que « non spécialiste » de la gestion de projet ! »

Magali GOBARD,  Société Rayconnect International

JO d’hiver : comment transformer vos points faibles en points forts ?

Belle campagne de France 2 pour les JO d’hiver dont la retransmission commence à 1H du matin. Où comment transformer les points faibles en points forts ?

France 2 a assumé le décalage (horaire) et a utilisé le décalage (l’humour) pour en faire un atout de communication.

Dans bien d’autres cas, les objections qu’adressent vos clients à vos commerciaux sont de belles occasions pour développer un argumentaire efficace. Car bien souvent, vos points faibles peuvent devenir des qualités.

« Objection handling » ou traitement de l’objection dites-vous ?

Ces objections sont souvent vécues comme « pénibles » par les commerciaux. Elles « usent »…
C’est un point où le travail du commercial cesse d’être individuel. C’est en collectif et en croisant ces retours clients (qui sont en train de vous dire tout l’intérêt qu’ils auraient à travailler avec vous si l’inquiétude qu’ils expriment pouvait être sécurisée) que la transformation en atouts peut avoir lieu :

  • Une bonne dose de préparation : un argumentaire étayé en focale client construit avec les différents métiers de l’entreprise
  • Une posture commerciale respectueuse et positive : un  accueil profond de la légitimité du client, une capacité à vendre au conscient (convaincre, preuve) et au subconscient (persuasion, attitude)

Pour aller plus loin sur ses sujets, nous pouvons travailler ensemble pour :

  • Développer l’argumentaire commercial et faire la différence avec la concurrence qui est dans le « dire »
  • Challenger les habitudes commerciales pour agir en conscience tout au long du processus de vente

Vous pouvez également voir le contenu de la formation « Vendre et valoriser les produits, projets et services » qui débute le 24 avril

La mutation du management, ou donner tout son sens au terme responsable

Il est intéressant de se penResponsecher sur l’évolution du terme « responsable » au cours du temps. Cette évolution correspond aux mutations managériales que  nos évolutions sociétales exigent aujourd’hui et dont nos entreprises ont besoin pour aborder le monde de demain.

 

Alors responsable (response-able : capable de réponse) : être capable de donner les réponses ou permettre aux autres de le devenir, de trouver les réponses par eux-mêmes ?

Lire la suite >>