Archives

J’AIME le recrutement

.

En recrutement, il y a toujours une part de feeling : votre personnalité place un filtre de perception et vous impose une pression préférentielle. Les recruteurs les plus analytiques cherchent à la minimiser, les plus synthétiques cherchent à l’exploiter. Attention cependant au syndrome « je l’sens bien, je l’sens pas ». 

Pour être un peu plus rationnel et sans vouloir mettre en équation compétences, personnalité et motivation des candidats, l’utilisation d’un test peut vous aider dans la décision finale. Nul besoin d’un test trop analytique et parfois coûteux, le profil J’AIME évalue simplement les préférences des candidats.

Lire la suite >>

Les commentaires sont fermés.